• Maggy Garrisson, 1. Fais un sourire, Maggy, Lewis Trondheim et Stéphane Oiry

    Même dans l'agence miteuse d'un détective alcoolique, un boulot, ça reste un boulot. Et depuis le temps qu'elle en cherche un, Maggy Garrisson veut bien faire quelques concessions. D'autant qu'il y a toujours moyen de se faire quelques billets, quand on est prêt à aider son prochain et qu'on sait faire preuve d'un minimum de présence d'esprit. Ce qui semble d'ailleurs sacrément manquer à Anthony Wight, son patron, qui s'est fait passer à tabac cinq jours après qu'elle eut commencé à travailler pour lui et qui ne reprend connaissance que pour lui demander de lui apporter son vieux portefeuille à l'hôpital. Menue monnaie, facturette, reçu de parking, coupons pour une salle d'arcade... Pas de quoi faire le déplacement, et pourtant, quand Maggy constate qu'elle est suivie dans la rue, elle flaire le coup fourré. Car sous leur aspect anodin, les coupons semblent susciter une vraie convoitise.

    Maggy Garrisson, 1. Fais un sourire, Maggy, Lewis Trondheim et Stéphane Oiry

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Mars à 11:15

    L'univers est un peu sombre, les faits aussi. Mais Maggy, malgré ses petits et gros défauts, est attachante. Elle enquête dans un décor parfois glauque, elle est loin d'être une héroïne qu'on citerait en exemple, mais une fois qu'on est habitué à l'atmosphère graphique, on se laisse emporter par le rythme narratif.

    La série compte 4 épisodes. J'en ai lu et apprécié 3. Il me reste à découvrir le quatrième tome.

    Je recommande bien évidemment aux amateurs du genre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :