• Le crépuscule et l'aube, Ken Follett

    En l'an 997, à la fin du haut Moyen Age, l'Angleterre doit faire face à des attaques de Gallois et de Vikings.Les hommes au pouvoir exercent la justice au gré de leurs caprices et de leur souhait jamais assouvi de richesse et de pouvoir, s'opposant au roi et affaiblissant le peuple.
    Sans l'existence d'un Etat de droit, c'est le règne du chaos Dans cette période très agitée, les destins de trois personnages vont se croiser. La vie du jeune Edgar, constructeur de bateaux, bascule quand son village, son père et sa bien-aimée disparaissent lors d'un raid viking, les forçant, sa mère, ses frères et lui à s'installer dans un hameau et à changer de métier. Quant à Ragna, jeune noble normande insoumise, elle se marie par amour à l'Anglais Wilwulf et le suit de l'autre côté de la Manche, mais très vite elle rencontre l'obstacle de traditions anglaises bien différentes de celles qu'elle a connues en France et déchante. Enfin, Aldred, jeune moine idéaliste, rêve d'ouvrir une école et de transformer son abbaye en ruines à un centre d'érudition de renommée internationale.  Tous trois vont s'opposer, au risque de leur vie,  à ceux qui détiennent le pouvoir : les membres de la famille de Wilwulf.

    Le crépuscule et l'aube, Ken Follett


  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Janvier à 18:31

    J'étais très curieuse de lire ce roman, préquel de Les Piliers de la Terre que j'avais dévoré. Je ne suis pas déçue. Follett arrive à nous transmettre simplement sa passion pour les bâtisseurs et pour le Moyen Age. Les intrigues, nombreuses, soulèvent bien des émotions, alliant de la compassion à l'horreur, parfois l'admiration. Les "méchants" sont très cyniques et cruels; les "gentils" inspirent inévitablement la sympathie.

    La fourberie, la haine, la vengeance, les désirs, la violence, l'amour, la soif de justice sont autant de sentiments qui animent les protagonistes dans un monde aux codes de vie qui nous paraissent étranges.

    C'est donc avec plaisir que je relirais Les Piliers de la Terre pour donner une suite à ce roman que je viens de terminer.

    2
    Lundi 25 Janvier à 12:11

    Ce nouveau livre de Ken Follett m'a bien plus. Il était agréable à lire car avec moins de personnages, c'était plus facile à comprendre. Il ne fallait pas aller revoir la composition des familles au début en commençant un chapitre. Je l'ai terminé assez rapidement, en préférant ma lecture à la télé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :