• Orignal, Max de Radiguès

    Comme tous les jours, Joe est en retard à l'école. Comme tous les jours, Jason l'attend, redoublant de cruauté et d'ingéniosité pour le martyriser. Joe se sent seul, abandonné et préfère, plutôt que de prendre le bus scolaire, couper à travers les bois. Là il n'est pas une proie proie mais un observateur de la nature, indifférente à ses problèmes. Un jour, Jason décide de le suivre...

    Orignal, Max de Radiguès

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Avril à 09:37

    Max de Radiguès fait carrière dans le dessin, depuis sa sortie de Saint-Luc (Bruxelles) et dans l’édition au sein du collectif de "L'employé du Moi" et le métier de libraire spécialisé en bande dessinée à la librairie Tropismes. 

    Outre des romans graphiques (Orignal), des bd (520 km), il a réalisé des affiches pour des documentaires (notamment "Eclaireurs" et "Corps étranger") de Christophe Hermans.

    Ce roman graphique, en noir et blanc est une petite claque. Le harcèlement, de même que la violence physique et psychologique, y sont dénoncés sans détour mais avec respect. Les sentiments de Joe, son attitude, ses peurs, sa honte, son repli sur lui-même, tout est présenté admirablement par le dessin, par les silences, par des mots justes. Le noir et blanc favorise le traitement de ces sujets très graves. Tout est beau mais tout interpelle, et on ne reste pas indifférent à l'histoire bouleversante ni à son dénouement.

    Je le conseille bien évidemment, mais à des lecteurs avertis (pas à de tout jeunes adolescents). Une discussion et un débat s'imposeront si des enseignants ou éducateurs le proposent à leurs élèves...

    2
    Samedi 24 Avril à 09:43

    "C'était plus facile quand il se cachait toujours au même endroit... Moins excitant mais plus facile."

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :