• Modigliani, Prince de la bohème, Seksik (scénario) et Le Henanff (dessin)

     

     

    Montparnasse, 1917. Les artistes vivent dans l'insouciance du lendemain. Le prince de cette bohème, Amedeo Modigliani, rêve de changer le monde à coup de pinceaux. Mais le goût de l'opium et de l'absinthe, la passion pour les femmes, la folie de l'époque sont autant d'obstacles qu'il devra surmonter.

    Modigliani, Prince de la bohème, Seksik (scénario) et Le Henanff (dessin)

     

  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Juin à 08:24

    Admirative de son oeuvre, je connaissais aussi l'histoire de ce peintre "maudit". Atteint de tuberculose, Modigliani est mort très jeune après avoir détruit une grande partie de ses peintures et sculptures.

    Sesik (auteur de nombreuses biographies) et Le Hénanff offrent un instantané de sa vie de peintre, coincé entre le doute artistique (et créatif) et les immenses difficultés financières (notamment). Ils arrivent parfaitement à offrir une représentation de cet artiste incompris et conspué de son vivant. Le scénario rejoint le réalisme de la vie d'Amedeo et le scission "pensées - paroles" est opportune. Les dessins sont vraiment beaux et la mise en page des planches est une belle réussite. Les couleurs sont sombres à souhait pour amplifier la tristesse, le questionnement, la dépression du peintre. Quelques touches plus colorées symbolisent les rares instants de bonheur (ou de relâchement dans la dépression).

    A découvrir!

     

     

     
    2
    Laj
    Jeudi 24 Juin à 10:55

    Je n'ai pas tellement aimé cette bd que j'ai trouvée très "noire". On y parle peu du talent de sculpteur de Modigliani à l'exception des raisons de santé pour lesquelles il a dû arrêter cette activité.


     
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :