• Derrière la haine, Barbara Abel

     

     

    D'un côté il y a Tiphaine et Sylvain, de l'autre il y a Laetitia et David. Deux couples, voisins et amis, fusionnels et solidaires, partageant le bonheur d'avoir chacun un petit garçon du même âge. Maxime et Milo grandissent ensemble, comme des jumeaux. Jusqu'au drame. Désormais, seule une haie sépare la culpabilité de la vengeance, la paranoïa de la haine... (4è de couverture)

    Derrière la haine, Barbara Abel

     

  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Août à 08:00

    Je n'ai pas voulu voir "Duelles" réalisé sur base du roman de Barbara Abel; je voulais lire d'abord. C'est fait, et je ne sais pas si je regarderai le film...

    Ce roman est glaçant, il fait froid dans le dos. Barbara Abel insinue l'angoisse dans son récit et dans l'esprit du lecteur. Elle l'emmène dans les chemins sinueux de la vengeance avec un final auquel il ne s'attend pas.

    La première de couverture illustre parfaitement les deux couples : maisons mitoyennes, prêtes à accueillir les familles qui très vite vont devenir amies, complices. Peu "d'intimité" et l'opportunité de rencontres multiples. Deux couples, pourtant différents, dont on apprend que le passé est parfois trouble, mais qui ne les empêche pas d'être heureux. Le summum est la naissance des deux garçons pourtant annonciatrice du drame.

    Les sentiments de chacun sont décrits avec beaucoup de pertinence. Les actions qui en découlent s'enchainent rapidement : il n'y a pas de temps mort! Mais chacun peut se retrouver dans ce qui est décrit, se mettre à la place de l'un ou l'autre des protagonistes. Barbara Abel touche le lecteur au plus profond de lui-même avec des mots simples. Cela pourrait arriver à tout le monde...

    La haie entre les deux jardins a une place prépondérante dans l'histoire : à la fois symbole de la vie (les jeux des enfants), de la mort (obstacle), de l'amour et l'amitié, de la haine et la vengeance... Tout est calculé, amené adroitement, voulu.

    Le lecteur ne peut rester insensible au récit et je me suis dit, au fil des pages, que cette fiction pourrait tout aussi bien être une histoire vraie, tant l'autrice entoure de réalisme sa trame et ses personnages. Je ne peux donc que vous en conseiller la découverte, si ce n'est pas encore fait...

     
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :