• Le démon de San Marco, Michel Honaker

    Au fil des canaux de Venise rôde l'ombre menaçante d'un dangereux assassin.

    Le chevalier Ardani mène l'enquête pour démasquer le meurtrier et éviter de nouvelles morts. Mais il est rapidement entraîné sur de fausses pistes puis dans un véritable traquenard où sa vie est mise en péril.

    Que cherche-t-on à lui cacher et qui protège le coupable?

    Le démon de San Marco, Michel Honaker


  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Mai à 12:46

    1536, Venise... Des morts suspectes surviennent. Le doge n'a d'autre solution que demander à un jeune intrépide, Ardani, jadis chassé de la cité après que son père fut accusé de trafic, de venir résoudre cette affaire.

    Venise, juste après le Moyen Age et en pleine Renaissance, alors cité indépendante ne ressemblait guère à la ville tant prisée des touristes actuellement. Querelles pour la diriger, difficultés pour sauvegarder son indépendance culturelle, politique et religieuse, complots, superstitions : les ingrédients sont parfaits pour un livre qui devrait plaire aux adolescents (12-13 ans) avec un bon bagage lexical. Mais ne dit-on pas que la lecture est source d'apprentissage?  L'intrigue relève du complot et est pimentée de fantastique. L'enquête est menée par un jeune adulte qui n'a pas froid aux yeux, sait se battre et réfléchit. Grand admirateur de Léonard De Vinci, ses connaissances lui permettront donc de résoudre l'équation wink2 et son opiniâtreté à innocenter son père lui vaudra de renouer avec son ancienne fiancée enfermée dans un couvent par sa famille.

    Le style est soutenu et convient parfaitement à l'époque à laquelle se déroule l'histoire. M. Honaker sait écrire et je l'ai vérifié ici une fois de plus. Je le conseillerai donc également à des adultes désireux d'une lecture "plaisir" assez rapide mais riche en découvertes.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :