• La bonne couleur, Yaël Hassan

    Nouvelle nuit d’angoisse et d’insomnie. Mais c’est l’heure. Max a la gorge sèche et les tripes nouées. Plus que quelques secondes… Il compte. Six, cinq, quatre, trois, deux… Il ferme les yeux, il voudrait mourir, disparaître à jamais. Difficile de se lever lorsqu’on ne porte plus l’uniforme rouge ou violet de l’élite et que l’on est rétrogradé chez les bruns. Surtout quand le régime totalitaire au pouvoir ne tolère ni l’échec ni la liberté d’expression. Max doit affronter les humiliations du lycée mais il ne regrette rien. 

    Ce qui compte, c’est ce à quoi il aspire en secret… La liberté, le plus beau des combats !La bonne couleur, Yaël Hassan


  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Février 2020 à 09:37

    La lecture de ce livre de Yaël Hassan m'avait été conseillée; je l'ai donc acheté pour le découvrir.

    La première lecture m'a un peu surprise. Je n'imaginais pas que la trame du récit serait celle-là, malgré un résumé apéritif explicite. On reconnaît le style simple et agréable de l'auteure et le rythme est soutenu. Mais le côté naïf de Momo (petit prince des Bleuets) ou la spontanéité de Malik (Le professeur de musique) manquaient, me semble-t-il.

    J'ai tenté une deuxième lecture et d'autres qualités sont apparues dans le personnage du héros. Les thèmes (la dictature, la liberté de penser, ...) évoqués sont essentiels dans la société en pleine mutation dans laquelle nous vivons. C'est pourquoi j'ai décidé de placer ce roman à fin ouverte dans le programme "lecture" de mes prochains élèves.

    A noter que le dossier, mis à la disposition des enseignants (et des élèves) par Casterman est bien réalisé et ne demande qu'à être utilisé.

    2
    Dimanche 9 Février 2020 à 09:38

    Et voici ce roman dans la bonne rubrique et non plus sur la page d'accueil où je l'avais inopinément placé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :