• Je veux voir Marcos, Valérie Dayre

    Il s'appelle Jérôme-Ignace Berzème, mais tout le monde l'appelle JIB. Il est l'animateur de l'émission Où es-tu ?, qui bat des records d'audience. C'est un prince de la télévision. Il manie l'obscénité avec brio, il n'est jamais pris de court et la démagogie est sa seconde nature. Chaque semaine il lance ses troupes à la recherche d'un(e) disparu(e). La France entière vibre au rythme de l'enquête et le standard est débordé d'appels. Les témoignages susceptibles de faire avancer l'enquête sont récompensés par une somme d'argent, et c'est le public qui vote pour fixer le montant de la récompense. Ce soir, dans les filets de JIB, il y a Mme Santos, qui est sans nouvelles de son fils, Pablo, depuis plus de cinq mois. Les caméras ont investi son appartement de la cité des Dahlias. On a déjà interrogé la boulangère de la cité, les camarades de Pablo, sa prof d'espagnol et le documentaliste du lycée. Mme Santos ne porte pas les vêtements qui avaient été prévus lors de la répétition et elle ne s'exprime pas très bien, mais ce n'est pas grave : son visage à la fois angoissé et plein d'espoir devrait suffire à faire grimper l'Audimat. Pablo a faussé compagnie à deux éducateurs chargés de sa " réinsertion ", un soir d'été, au Havre. Il s'est embarqué clandestinement sur un cargo à destination de l'Amérique du Sud et a été débarqué au Mexique. Là, il a assisté à une manifestation des zapatistes et a décidé de les suivre. Il est obsédé par l'idée de rencontrer leur chef, le sous-commandant Marcos. Quand Yolaine, la détective-globe-trotter de l'émission aura retrouvé sa trace, il sera trop tard. Mais qu'importe, se dit JIB, si l'émission ne s'est pas terminée sur une scène de retrouvailles, c'était certainement l'une des plus réussies de la saison.

    Je veux voir Marcos, Valérie Dayre


  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Avril à 11:26

    Ce livre est le premier mettant en évidence les jeux de télé-réalité que j'ai lu. Je me souviens l'avoir proposé à une classe de deuxième, et organisé une rencontre avec l'autrice Valérie Dayre. 

    Je dois bien avouer que pour des élèves de cet âge, la compréhension n'avait pas été au rendez-vous. Il leur manquait des notions historiques et peut-être un certain esprit critique auquel ils n'étaient pas encore habitués. Par contre, la rencontre avec l'autrice avait été un moment fort pour cette classe.

    Moi je l'avais beaucoup aimé car V. Dayre y dénonce clairement les "trucages" de ce type d'émission et les mensonges (tromperies) que certains producteurs utilisent afin de favoriser l'audimat. On y découvre l'arrière du décor et les ficelles utilisées par ces professionnels. Tout dans cette histoire fait réfléchir le lecteur, à travers une aventure qui aurait pu le rester.

    Le roman est très bien écrit et démontre habilement la manipulation des téléspectateurs par des gens sans scrupule. Toutefois, compte tenu de mon expérience en classe et contrairement à ce que la maison d'édition propose, je ne le conseillerais pas à des jeunes de 12 ans. En effet, il existe aujourd'hui d'autres romans abordant la même problématique plus accessibles à de jeunes lecteurs. Je le réserverais à des adolescents de 13-14 ans.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :