• Débâcle, Lize Spit

    La même année qu'Eva sont nés deux garçons dans le petit village flamand de Bovenmeer. Les "trois mousquetaires" sont inséparables, mais à l'adolescence leurs rapports se fissurent. Un été de canicule, les deux garçons conçoivent un plan : faire se déshabiller devant eux les plus jolies filles du village, et plus si possible. Pour cela, ils imaginent un stratagème : la candidate devra résoudre une énigme en posant des questions ; à chaque erreur, elle devra enlever un de ses vêtements. Eva doit fournir l'énigme et servir d'arbitre si elle veut rester dans le groupe. Elle accepte, sans savoir encore que cet "été meurtrier" la marquera à jamais. Treize ans plus tard, Eva retourne pour la première fois dans son village natal avec un bloc de glace dans son coffre. Cette fois, c'est elle qui a un plan.

    Débâcle, Lize Spit


  • Commentaires

    1
    Dimanche 16 Août 2020 à 14:04

    Le titre "Débâcle" est assez bien choisi, tant pour la déroute affective et relationnelle d'Eva que pour l'épilogue de ce récit fictionnel avec la fonte d'un cube de glace.

    Eva vit dans une famille dont les parents alcooliques s'occupent peu de leurs enfants, avec un grand frère qui a choisi la voie scientifique comme chemin et une petite soeur anorexique et souffrant de troubles compulsifs obsessionnel. Alors ses roues de secours sont les deux garçons du même âge qu'elle, une amie "temporaire", Elisa ou encore son ancienne institutrice. Rien n'est facile pour elle, prête à tout pour garder "l'amitié" qui la lie, croit-elle, aux deux adolescents. C'est cette tentative qui provoquera le traumatisme irrémédiable.

    L'écriture est hyper réaliste dans la description des sentiments, des pensées, de chacune des scènes. Trop, à mon avis, dans le chapitre évoquant l'acte qui a entrainé la rupture. Alors j'ai hésité à lire le chapitre jusqu'au bout, jusqu'à l'écoeurement, ou arrêter car j'avais compris...

    La couverture est très "belle", tentante. Une écrivaine belge est la seconde raison qui m'a poussée à l'achat. La curiosité m'a entrainée à la lecture.

    Ce livre, je le conseille à un public adulte, curieux mais pas trop sensible toutefois afin de ne pas en garder d'images glaçantes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :