• Autobiographie d'une courgette, Gilles Paris

    Un nom de cucurbitacée en guise de sobriquet, ça n'est pas banal ! La vie même d'Icare - alias Courgette -, neuf ans, n'a rien d'ordinaire : son père est parti faire le tour du monde "avec une poule"; sa mère n'a d'yeux que pour la télévision, d'intérêt que pour les canettes de bière et d'énergie que pour les raclées qu'elle inflige à son fils. Mais Courgette surmonte ces malheurs sans se plaindre... Jusqu'au jour ou, découvrant un revolver, il tue accidentellement sa mère. Le voici placé en foyer. Une tragédie ? Et si, au contraire, ce drame était la condition de rencontres et d'initiations - à l'amitié, à l'amour et au bonheur, tout simplement ?

     


    Autobiographie d'une courgette, Gilles Paris


  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Octobre 2020 à 08:31

    Au moment de sa sortie, j'avais beaucoup entendu parler du film animé réalisé au départ du livre, mais n'ai jamais eu l'occasion de le voir.

    Aussi c'est avec curiosité que j'ai découvert le livre.

    Au départ, le langage "enfant" voulu par l'auteur m'a un peu déstabilisée. Les propositions dans les phrases ou les phrases elles-mêmes se succèdent sans connecteur indiquant la relation avec ce qui précède. Après quelques pages, on s'habitue et on retrouve le langage de Nicolas et ses copains dans leurs aventures.

    Mais l'histoire est belle, positive, résolument optimiste et son dénouement heureux pour Icare et Camille qui seront adoptés. L'amitié qui se développe entre les enfants du centre "Les Fontaines" et le dévouement de leurs "zéducateurs" sont des éclaircies dans la grisaille du monde égoïste. Cette présentation d'une enfance "extra"ordinaire est mignonne, drôle, attendrissante, remplie de bons sentiments. 

    Dans la collection "Etonnantissimes",, les éditeurs ont ajouté un supplément très intéressant ("Avant de commencer"), un autre consacré à la réalisation du film d'animation (en couleurs), une interview de l'auteur, des tests assez simples + mots croisés à faire après la lecture ainsi que quelques exercices de vocabulaire et de grammaire de phrases.

    2
    Lundi 25 Janvier à 12:20

    C'est une belle histoire, émouvante. Moi-même mamy, je me dis que les enfants ne devraient pas souffrir, mais ici "Courgette" surmonte les difficultés et sera finalement heureux. Un livre qui finit bien, c'est mieux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :