• Akata Warrior, Nnedi Okorafor (traduction Anne Cohen Beucher)

    Mon nom est Sunny Nwazue, et ceci est mon histoire. Je suis nigériane de sang, américaine de naissance et albinos de peau. Il y a tout juste un an, j’ai sauvé le monde de sa destruction. Depuis, je mène une double vie : collégienne le jour, agent libre de la société des Léopards le soir et le week-end. En rentrant vivre au Nigeria, je savais que ma vie allait changer du tout au tout. Je n’aurais pourtant jamais pu imaginer ce que j’ai entraperçu dans la flamme d’une bougie : de violents incendies, des océans en ébullition, des gratte-ciel effondrés, des terres éventrées, des morts et des mourants par milliers. J’ignorais alors que cet événement était lié à mon destin. J’ignorais surtout qu’il me confronterait à un mal plus ancien que le verbe, que l’univers lui-même ou que le commencement absolu…

    Akata Warrior, Nnedi Okorafor (traduction Anne Cohen Beucher)


  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Février à 08:06

    Ce livre propose la suite des aventures de Sunny Nwazue et de ses amis Chichi, Sasha et Orlu. Entraînés dans d'invraisemblables situations (littérature fantastique), ils s'en sortent grâce à la solidarité des uns envers les autres et à l'aide de coups de magie. Sauver le "monde" d'incendies immenses, sauver l'Afrique de pollution aux hydrocarbures, tant de calamités et catastrophes provoquées par Ekwensu. Les héros doivent affronter leurs peurs pour y arriver et surmonter des djins, rencontrer une araignées géante, vaincre des monstres du lac...

    La magie africaine et ses êtres maléfiques sont différents de ceux que l'on rencontre dans la littérature fantastique occidentale, et il faut s'y habituer.

    J'ai trouvé ce deuxième tome moins palpitant que le premier. J'ai surmonté beaucoup de répétitions, de "descriptions" de sentiments semblables. J'ai affronté un déroulement trop lent à mon goût et suis restée stupéfaite devant la mise en place hâtive du dénouement. C'est une fin qui n'en est pas une car il y aura une suite.

    La suite ne sera pas pour moi, je la laisserai aux adolescents friands de ce genre d'aventures. Même si des thèmes tels le statut de la femme en Afrique (ou ailleurs), la protection de l'environnement ou encore les sectes (gangrènes des sociétés) sont évoqués, ils ne le sont que de manière superficielle. Dommage!

    Bref, j'ai vraiment eu du mal à arriver au bout des 499 pages et je ne poursuivrai pas l'aventure avec Sunny et son double Esprit dans le troisième volet.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :